En Angleterre, faire l’amour chez soi peut mener en prison…

Alors que notre récent sondage montre que les Français ne sont que 14 % à être dérangés par des voisins « expansifs », en Angleterre, une femme vient d’être condamnée à 2 semaines de prison pour avoir « hurlé et crié pendant ses ébats sexuels ».

Source : En Angleterre, faire l’amour chez soi peut mener en prison | Actualités Seloger

Publicités