Un « serious game » pour saisir à quel point la corruption est banale …

Dans « Le Bon, la brute et le comptable », vous êtes une directrice de cabinet qui doit faire tourner une ville. A chaque décision prise, une question revient : « Est-ce de la corruption ou un échange de bons procédés ? »

Source : Un « serious game » pour saisir à quel point la corruption est banale

Publicités