Achat en viager : Que se passe-t-il si le vendeur décède tout de suite après la vente ?

Dans le cadre d’une vente immobilière en viager, l’existence d’un aléa lié à la durée de vie du vendeur est nécessaire, sous peine de nullité du contrat de vente.

Source