Pourquoi il faut sanctuariser le droit à l’anonymat

Introduite par Apple dans son iPhone X, la reconnaissance faciale s’apprête à envahir notre quotidien. Qu’il s’agisse d’identifier des gens sur les réseaux sociaux ou bien de payer avec son sourire plutôt qu’avec sa carte bleue, l’ascension de cette technologie semble irrésistible, du fait de son potentiel commercial évident.

Source

Publicités