La Chine transforme ses internautes en patrouilleurs du net : en avant la censure

Quoi de neuf en Chine ? Une fois n’est pas coutume, il est question de liberté d’expression et de dictature. Depuis quelque temps déjà, le pays propose à ses citoyens (ou plutôt ses habitants, si l’on considère le peu de droits qu’il leur reste) de dénoncer des contenus que le gouvernement juge « inappropriés ».

Source

Publicités