Les portraits-robots sont-ils efficaces ?

Chaque année, environ cent cinquante portraits-robots sont réalisés, le plus souvent pour des cas de braquage, d’agression ou de viol. Sur ordinateur, un portraitiste est chargé d’aider une victime ou un suspect à se souvenir.

Utilisé depuis les années 1950, le portrait-robot visuel est aujourd’hui concurrencé par une nouvelle méthode, qui s’appuie sur des tests génétiques.

Source