Plus-values immobilières et résidence principale : Engie témoin malgré lui !

Afin d’être reconnu comme résidence principale et permettre ainsi au cédant de bénéficier de l’exonération de taxation au titre des plus-values immobilières, l’immeuble cédé ne doit pas présenter une consommation d’électricité très inférieure à celle d’un autre immeuble, occupé par le cédant.

Source