Données numériques sur internet : que deviennent-elles après votre décès ?

Réseaux sociaux, messageries en ligne… Savez-vous que, selon l’article 40-1 de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout internaute peut donner des « directives » concernant la conservation, la transmission ou l’effacement de ses données numériques après son décès ?

Source

Publicités

Cette IA va empêcher que votre visage soit reconnaissable dans les collectes d’images

Brighter AI a développé une intelligence artificielle qui se charge d’anonymer votre visage et d’autres données personnelles lors de la collecte d’images.

Source

Google Images : ajout des droits dans les métadonnées

Ces informations sont essentielles pour protéger les copyrights.

Source

Pas de « start-up nation » sans protection du logiciel

Si la France veut faire émerger des géants du numérique, elle doit faire en sorte que logiciels et brevets soient considérés à valeur égale. Le projet de loi de Finances 2019, actuellement en préparation, est une occasion à saisir.

Source

Publier une photo libre d’accès sur le net sans autorisation est maintenant interdit

La Cour de justice de l’Union européenne a jugé mardi que la reproduction sur un site internet d’une photographie librement accessible sur un autre site nécessitait une nouvelle autorisation préalable de son auteur. Cet arrêt pourrait marquer le début d’une vaste série de recours.

Source

Comment l’ IA transforme la Justice

Chaque fois qu’un secteur professionnel est confronté à une nouvelle technologie, des questions se posent sur la manière dont cette technologie va impacter les opérations et tâches quotidiennes, ainsi que les carrières des employés. Les avocats et les professionnels de la justice ne font pas exception.

Source

Le brevet unitaire européen : vers une simplification de la protection des inventions ?

Aujourd’hui, pour protéger une idée son inventeur doit déposer un brevet. A l’échelle nationale, il peut le faire auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle). S’il souhaite protéger celle-ci à l’échelle européenne, il faut nécessairement passer par des démarches longues, fastidieuses et qui peuvent souvent coûter très cher. En effet, il faut actuellement obtenir un brevet dans chaque état pour que l’invention soit protégée dans toute l’Europe.

Source